18/02/2019 - Petitbleu.fr

Annie Gourgue et Lucie Dimino, au premier plan, de «La Mouette» et Charlotte Tournant et Philippe Tireloque au second

 

La présidente de "La Mouette", Annie Gourgue, a été reçue le 14 février dernier au ministère de l'Intérieur à Paris aux côtés de Lucie Dimino, impliquée dans la protection de l'enfant, et de Vincent Caux, psychologue, tous deux bénévoles à "La Mouette".

Ils se sont entretenus avec Charlotte Tournant, chargée de mission auprès du ministre de l'Intérieur, et Philippe Tireloque, inspecteur général de la Police nationale, conseiller auprès du ministre de l'Intérieur.

L'objet de l'entrevue : parler de l'installation et de l'amélioration de l'aménagement des salles Mélanie (salle d'audition spécialement conçue pour l'audition filmée des enfants victimes de violences sexuelles) dans les commissariats et gendarmeries.

 «M. Tireloque nous a confirmé en effet que la loi l'exige et qu'il y a donc obligation ! Les tout nouveaux commissariats seront automatiquement dotés d'une pièce permettant l'installation d'une salle dédiée. 19 salles Mélanie ont d'ores et déjà été installées par «La Mouette». «Aussi, nous avons insisté pour que les futures salles Mélanie soient installées dans des conditions optimales, à savoir l'audition filmée par une borne et non par une webcam».

La présidente de «La Mouette» était satisfaite qu'une convention «Police- «La Mouette»» soit envisagée au même titre qu'avec la gendarmerie.

«La Mouette» a rappelé l'existence du «116 000», numéro vert européen pour enfants disparus, en fugue ou enlèvements parentaux, et a appelé de ses vœux que des affiches comportant ce numéro soient apposées dans chaque commissariat.

La 19e salle Mélanie sera inaugurée le 5 mars prochain au commissariat d'Agen. Annie Gourgue a convié les représentants du ministère de l'Intérieur à cette manifestation. «Une réponse positive de M. Tireloque m'est parvenue par mail. Elle nous honore et nous ravit».

 

C.St-.P