La Journée des enfants portés disparus a été désignée pour la première fois par le Président des États-Unis, Ronald Reagan, le 25 mai 1980. Cette journée est également commémorée au Canada depuis 1986 à l'initiative du "Réseau Enfants Retour", année depuis laquelle elle a pris une dimension internationale.

  Pourquoi le 25 mai ? C’est le 25 mai 1979 que le petit Etan Patz, six ans, disparut au coin d’une rue de New York alors qu’il se rendait à l’école. L’enlèvement d’Etan demeure l’un des milliers de cas non résolus de disparitions d’enfant et nous rappelle à chaque année notre responsabilité envers le bien-être et la sécurité de nos enfants. La Journée des enfants portés disparus sera commémorée partout à travers le monde, notamment en Belgique, en France, en Allemagne, en Finlande, en Suisse, en Grèce, en Hongrie, en Italie, au Portugal, en Hollande, en Pologne, de même qu’en République Tchèque et en Roumanie.

 Le symbole de la Journée du 25 Mai est le Myosotis :

"NE M'OUBLIEZ PAS " dans le langage des fleurs.

25 MAI - JOURNÉE INTERNATIONALE DES ENFANTS DISPARUS

Ce jour là, les bénévoles de la Mouette, distribuent à Agen, des myosotis pour ne pas oublier MARION et tous les autres ENFANTS disparus en France, en Europe et dans le Monde et pour dire notre solidarité à leurs parents.

Des bracelets indiquant le 116000 sur lequel les enfants peuvent noter le numéro de téléphone de papa ou de maman sont distribués, comme pour les myosotis, gratuitement.

Un enfant disparaît :

116 000 un numéro pour les familles

Ce numéro de téléphone gratuit permet d’avoir accès dans un premier temps à des écoutants professionnels, puis à un référent unique qui va accompagner les familles jusqu’au retour de l’enfant, en partenariat avec les autorités justices, gendarmerie, police et le relais des associations de proximité dont l'association la Mouette..

En 2011 :

Pour les 47 312 fugues de mineurs,

Pour les 359 mineurs susceptibles d’être victimes d’un crime ou d’un délit

Pour les 143 mineurs recherchés suite à une disparition particulièrement inquiétante en raison de leur état de santé,

Tous inscrits au Fichier des personnes recherchées du Ministère de l’Intérieur,

Pour les 353 familles suivies par le Bureau de l’entraide civile et commerciale du ministère de la Justice suite à un enlèvement parental,

Pour les 328 familles suivies par les services du ministère des Affaires Étrangères et Européennes après des séparations parentales mettant les enfants au cœur de ces conflits.

Pour ces milliers de familles désemparées,

Un numéro unique européen le 116 000

En France, ce dispositif a reçu 7 527 appels en 2010, dont 26 % avec un contenu réel.

859 nouveaux dossiers ont été ouverts en 2011 : dont 257 enlèvements parentaux, 194 fugues, 27 disparitions inquiétantes et 163 conseils de prévention.

Premier numéro européen de téléphonie sociale, il est né sous l’impulsion de « Missing Children Europe », la Fédération européenne pour les enfants disparus et sexuellement exploités. Fédération qui a vu le jour par la rencontre de trois associations : Child Focus en Belgique, Aurora en Italie et la Mouette en France.

Missing Children Europe compte aujourd’hui 24 membres, ONG de 16 pays de l’UE et de Suisse, dont en France, les associations La Mouette, l ’Aide aux Parents d ’Enfants Victimes et la Fondation pour l’ Enfance qui en est administrateur.

En 2016, Missing Children Europe fête ses 15 années d’existence.

Merci à vous tous de porter ce jour du 25 Mai la petite fleur contre l'oubli "Le myosotis"